Installation d’un poêle à bois

UncategorizedLes commentaires sont fermés pour cet article.

Vous êtes ici :Installation d’un poêle à bois

Afin de pouvoir bénéficier d’un confort thermique dans son habitation sans faire exploser la facture d’électricité et sans brûler des litres de pétrole, nombreux misent sur l’installation d’un poêle à bois. Il s’agit d’un système de chauffage traditionnel qui fonctionne via la combustion des bois. Il est facile d’installation, en revanche, la mise en place d’un poêle à bois requiert quelques précautions permettant d’éviter tout accident. Découvrez dans cet article les étapes de l’installation d’un poêle à bois.

Focus sur le poêle à bois

Un poêle à bois est un système de chauffage fonctionnant au bois, à la manière d’une cheminée. Il est constitué d’un foyer, d’un habillage et d’un raccordement au conduit de fumée. Le foyer est l’endroit où le feu prend naissance, c’est dans le foyer que la combustion du bois a eu lieu. Tandis que l’habillage est l’élément qui joue un rôle très important dans un poêle à bois. Il est celui qui permet au poêle à bois d’occasionner plus de confort par rapport à un poêle en fonte et en acier. Un poêle à bois est un dispositif de chauffage indépendant de la maison. Il est déplaçable, un cas très pratique en cas de déménagement. Qui plus est, il fonctionne en toute autonomie. Plus précisément, il ne demande aucun raccordement à l’électricité. Enfin, un poêle à bois peut être utilisé comme chauffage d’appoint ou chauffage principal.

Les bons gestes à faire pour l’installation d’un poêle à bois

Avant l’installation d’un poêle à bois, il est d’abord important de vérifier le bon état et la conformité des conduits de raccordement et d’évacuation des fumées. S’ils ne sont plus très conformes, nous vous conseillons de faire des travaux de réhabilitation. Plus précisément, il faut faire une isolation, un tubage, un ramonage et un débistrage. Ultérieurement, si vous êtes contrainte de créer des conduits, il est recommandé de vous référer à la norme DTU 24.1. Ensuite, pour l’installation de votre poêle à bois, veillez à choisir un emplacement très loin de tous les matériaux inflammables. Veillez aussi mettre en place un isolant thermique dans les parois des murs avoisinant l’appareil tout en fixant un écran thermique au niveau du passage du tube dans le plafond. Et pour protéger le sol contre les projections de cendre incandescentes, vous pouvez mettre une plaque en dessous du poêle. Tous ces travaux vous évitent tout risque d’incendie. Enfin, pour une meilleure diffusion de chaleur, il est préconisé de placer le foyer au centre de la pièce de vie.

Les étapes de l’installation d’un poêle à bois

L’installation d’un poêle à bois s’effectue en 5 étapes seulement. La première étape consiste à repérer son emplacement au sol, tandis que la deuxième étape, à poser la cloison de fond et son isolement. Pour la troisième étape, vous avez à monter la chaise tout en la fixant au poêle. Ultérieurement, dans la quatrième étape, vous devez faire le raccordement du conduit du poêle à la fumisterie. Enfin, dans la cinquième étape, il ne vous reste plus qu’à monter les cloisons de l’habillage.

À propos de l'auteur

Haut